Amazonie-peche 1
Amazonie-peche 11
Amazonie-peche 12
Amazonie-peche 14
Amazonie-peche 16
Amazonie-peche 2
Amazonie-peche 3
Amazonie-peche 4
Amazonie-peche 5
Amazonie-peche 6
Amazonie-peche 7
Amazonie-peche 8

Situation

La Guyane française bénéficie de plus de 112.000 kms de fleuves et de rivières (criques) aux eaux très poissonneuses.

La forêt réunit tous les ingrédients d’un plaisir intense. Sensation d’immensité vierge pour l’envergure du décor, variété et combativité des espèces pour la vigueur de l’action, pratique de la vie en forêt pour la nouveauté de l’expérience.

Sur le bassin amazonien, le niveau des fleuves et rivières fluctue suivant les saisons des pluies et les saisons sèches, mais surtout en début et fin de chaque saison. Il faut donc savoir s’adapter.

L’aventure, la découverte de la nature, la vie en forêt, la pêche sportive et de loisirs, souvent très complémentaires, n’ont de sens que lorsqu’elles se déroulent dans un cadre naturel et sauvage.

La forêt Amazonienne, temple vivant de ce que la nature a su élaborer pour s’adapter et se perpétuer, est rythmée par le climat équatorial. La forêt et les fleuves réunissent tous les ingrédients d’un plaisir intense. Aller à leur rencontre vous émerveillera.

 

Pêche & Techniques

Pensez que lors d’un départ en expédition, le gain de place et de poids sont importants. L’encombrement doit donc être calculé au plus juste, y compris pour le matériel de pêche.

L’aïmara est un redoutable carnassier pouvant atteindre une trentaine de kgs pour plus d’un mètre de longueur. Avec son corps en forme de torpille, sa tête imposante et sa mâchoire surpuissante, il est la plus impressionnante des espèces sauvages des eaux Guyanaises.

L’espèce est abondante en Guyane et fréquente les berges et les zones de contre-courant du lit principal des fleuves, les criques et les sauts (rapides possédant des multitudes de postes à poissons).Les zones de sauts ont des dénivelés sur de grandes longueurs et l’on doit souvent s’y déplacer en pêchant, tantôt sur les rochers, tantôt dans l’eau; Il convient donc de s’équiper en circonstance.

Ces zones de sauts sont bien peuplées, il s’y trouve de très nombreuses caches. L’Aïmara y est très agressif et les touches sont explosives. Dans ces postes oxygénés, la pêche de l’Aïmara est technique et sportive. Ils y sont très actifs !

Côté matériel : Cannes Spinning ou casting pour la pêche aux leurres de 1.80m à 2.70m, puissance 15/40 à 20/80g voir 100g pour gros leurres, poissons morts et vifs. Moulinet puissant et léger. Bobine de 45 centièmes ou/et tresse de 30 à 50 livres.

Canne lancer de 2.10m à 3m, puissance 15/40g pour leurres et appâts légers, buldo, toc, dérive… Moulinet puissant et léger. Bobine de 35 centièmes ou/et tresse.

Canne fouet pour soie de 10 de 9 à 12 pieds. Streamers volumineux et brillant, sliders, poppers…

Saison

De Décembre à Avril

Hébergement

2 carbets avec tôle en fibre intégré à l’environnement pour environ 22 places…

Le confort moderne est loin, mais la nature nous offre bien d’autres possibilités : couchage en hamac (mieux vaut un bon hamac qu’un mauvais lit), sol en terre battue (plus sain qu’un plancher en bois),cuisine au feu de bois de la pêche du jour, éclairage feutré à la bougie, baignoire 10 étoiles dans les rochers sous le couvert de la forêt, toilettes aventureuses, pas de moustiques, soirées sous un ciel lumineux loin de tout parasitage électrique, sons inoubliables de la forêt…

Amazonie-peche camp1
Amazonie-peche camp2
Amazonie-peche camp3
Amazonie-peche camp4
Amazonie-peche camp5
Amazonie-peche camp7